Découverte des composantes de GLPI

Maintenant que vous avez votre installation de GLPI, que vous savez vous connectez dessus et comment est composé son interface, je vous propose de faire un tour du logiciel afin de découvrir ce que vous pouvez faire avec.

Dans ce chapitre, nous allons regarder de plus prêt les 4 éléments suivants du menu :


Parc

Dans la partie Parc, on retrouve l’ensemble des éléments qui peuvent être inventoriés par GLPI.

En passant le curseur de la souris sur Parc, on peut afficher tous les éléments :

Comme vous pouvez le voir, GLPI permet un inventaire complet de parc informatique :

  • Ordinateurs : Pc de bureau, Ordinateur portable, Serveur, Machine virtuelle
  • Moniteurs : écran
  • Logiciels
  • Matériels réseau : switchs, routeurs …

Une partie de ces éléments peut être remontés automatiquement dans GLPI à l’aide du plugin FusionInventory ou avec une liaison avec OCS.

Par défaut GLPI ne permet pas d’inventaire automatique.

Certains éléments comme les logiciels peuvent avoir une liaison avec les ordinateurs afin de savoir quels sont les logiciels installés sur l’ordinateur.

Pour faire une idée de ce qu’il est possible de faire, voici une série de captures.

Les données ordinateurs et switchs ont été obtenues automatiquement avec un plugin d’inventaire

GLPI va vous permettre d’avoir un inventaire complet de votre parc informatique plus ou moins automatiquement.

Il est possible d’ajouter des éléments à l’inventaire comme les bases de données à l’aide de plugin.

Assistance

Dans la partie assistance, on retrouve l’ensemble des composants liés à la gestion des incidents (Helpdesk).

GLPI souhaitant se rapprocher des bonnes pratiques ITIL, on ne trouve pas que le tickets dans la partie assistance.

  • Tickets : gestion des incidents et des demandes
  • Problèmes : permet de suivre des problèmes, il est possible de lier de ticket
  • Changements : principalement utiliser pour le matériel, il permet de mettre un processus de suivi de changement. Là aussi, il est possible de lier des tickets.
  • Tickets récurrents : permet la création de ticket automatique par actions automatiques, afin de penser à vérifier les sauvegardes, il est possible de créer un ticket automatique tous les jours.

Gestion

Je m’excuse de la façon dont je vais décrire cette partie, mais c’est un peu le fourre tout de ce qui ne rentre pas dans l’inventaire (Parc) et Helpdesk (Gestion).

Je ne vais détailler tous les éléments, mais on retrouve aussi de la gestion administrative (Direction) comme les budgets, contrats que des données « techniques » comme les clusters, domaines …

Ce que l’on peut surtout avec la partie gestion de GLPI, c’est qu’il est possible de gérer l’ensemble d’une DSI.

Outils

Dans la partie Outils on retrouve différents éléments pour optimiser notre « travail ».

  • Projets : outils de gestion de projet avec grantt et la gestion des tâches.
  • Flux RSS : pratique pour faire votre veille technologique, vous pouvez aussi les afficher sur le tableau de bord afin de ne plus louper d’information importante.
  • Base de connaissances : permet la rédaction de tutoriel pour partager ses connaissances, il est aussi possible de mettre les articles en tant que FAQ et de les rendre disponibles pour tous les utilisateurs, ce qui permet de mettre à disposition des tutos pour que les utilisateurs puissent se dépanner par eux même comme l’ajout d’une signature dans Outlook.
  • Réservations : permet d’avoir accès à la liste du matériel réservable (nous verrons plus en détail cette partie dans une autre leçon).

Vous avez eu une aperçu de l’ensemble des fonctionnalités de GLPI. Dans la suite du cours, nous verrons en plus en détail certaine fonction.



Comments are not currently available for this post.